mardi 25 septembre 2012

La Bossa Nova



La bossa nova, née à Rio en 1958 a popularisé la musique brésilienne partout dans le monde. C'est en effet avec le disque Chega de Saudade de Tom Jobim que la bossa nova fut révélée au public brésilien, mais c’est avec A Garota de Ipanema (The Girl from Ipanema, en anglais), interprété par Astrud Gilberto, que la bossa a commencé à conquérir le monde . Pour les Brésiliens, c’était alors une musique nouvelle, en rupture avec la musique populaire traditionnelle, et à l’étranger, une musique empreinte de douceur, de sensualité et de romantisme, enrichissant le répertoire du jazz et du rythm’n blues jusque là dominés par les États-Unis.
La bossa nova est née avec l'âge d'or politique, sous la présidence de Juscelino Kubitschek. Kubitschek est un président visionnaire et réformateur qui a laissé une empreinte durable sur le pays qu’il a lancé dans une série de réformes économiques, urbaines et culturelles (il est à l’origine de la nouvelle capitale, Brasilia avec Oscar Niemeyer). Elle fut quelques temps associée à la jeunesse de Copacabana et d’Ipanema, les plages de Rio qui demeurent les plus célèbres jusqu’à aujourd’hui.
Cepdendant, la bossa nova trouve son origine directe dans une rencontre historique entre Tom Jobim et le poète Vinícius de Moraes, qui s’associent pour produire la pièce Orfeu da Conceição. Celle-ci est un tel succès qu’elle en devient un film, réalisé par le Français Marcel Camus, Orfeu Negro en 1959. Ce film, en plus d’être un chef d’œuvre absolu, nous offre de découvrir un Rio de Janeiro imaginé et poétique de la fin des années 50 et de découvrir les premiers morceaux de bossa nova (A Felicicade, Manhã de Carnaval)
Ce film et le nouveau genre musical qu’il dévoile, inspire de nombreux compositeurs français, tels que Michel Legrand, et plus tard Claude Nougaro ou Henri Salvador.
Les grands noms de la bossa nova brésilienne sont Tom Jobim, Vinicius de Moraes, João Gilberto, Nara Leão, Baden Powell, Stan Getz, Caetano Veloso, Sergio Mendes, ou encore Chico Buarque.
De grands classiques de la Bossa Nova sont des tubes en France :
Águas de Março, O que Será, A Felicidade, Água de Beber, Garota de Ipanema, Berimbau etc…
Je vous laisse découvrir ce concert de 1978 qui réunit les quatre grand maîtres de la bossa nova, et qui vous feront redécouvrir les classiques que vous avez tous forcément sifflé un jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire