jeudi 22 novembre 2012

Les coutumes bizarres des Français: les toilettes

Pour inaugurer cette rubrique sur les coutumes bizarres des français, on commence par un sujet qui ne manquera pas de vous intéresser: les toilettes!
Et pour cause: nous allons en moyenne 2 500 fois aux toilettes par an, à raison de 6 à 8 fois par jour. Cela représente presque trois ans de notre vie.
Il faut savoir que les usages relatifs aux toilettes sont un peu différents en France et au Brésil. Pour comprendre cela, il faut distinguer les toilettes publiques et les toilettes de la maison.
Alors, les toilettes ne seraient-ils pas un élément marquant de la séparation entre la sphère publique et la sphère privée en France? Comment les Français tant attachés à se construire des petits coins de paradis à la maison composent-ils avec ces antichambres de l'enfer que sont les toilettes publiques?


Au Brésil, la plupart du temps, les toilettes sont intégrés à la salle de bain. Il n'est pas rare qu'une maison ou même un appartement compte 2, 3 ou 4 salles de bain. Les toilettes sont munis d'un long tuyau et d'une arrivée d'eau, qui permet de se nettoyer en complétant intelligemment ainsi l'usage du papier toilette (beau compromis entre l'approche africaine "tout à l'eau+ main gauche" et l'approche européenne "tout papier"). L'intérêt des toilettes dans la salle de bain: pouvoir se laver les mains!

En revanche, un point moins positif: on condamne l'accès aux toilettes si on passe trop de temps dans la salle de bain, on entre dans la salle de bain avec les chaussures et les invités et les gens de l'extérieur ont accès à l'intimité de la salle de bains.

En France, les toilettes sont en général un lieu à part. Souvent, il y a deux toilettes dans une maison: le petit lieu à part, et un deuxième toilette dans une salle de bain. Souvent pratique pour les enfants.
En français, on appelle les toilettes: "le petit coin". On dit "je vais au petit coin". On dit aussi "je vais sur le trône" ou encore "je vais là où le roi va seul".

Comme toutes les autres pièces de la maison, les toilettes font l'objet de toutes les projections des habitants de la maison: on les décore, on les peint, on choisit les couleurs, les modèles, et souvent les toilettes sont le reflet de la personnalité du maître ou de la maîtresse de maison. 




61 % des Français les considèrent comme une pièce « importante ». Les toilettes sont le lieu où passent tous les invités de la maison, et les Français, pour cela y accordent le plus grand soin!
J'ai ainsi vu des toilettes-bibliothèque, avec des étagères remplies de livres à disposition des visiteurs!



En témoigne aussi le grand nombre de conseils déco qui figurent dans les magazines spécialisés, les revues de décoration, les sites web ou encore les reportages télé comme ici l'émission 100% Mag pour les toilettes: lâchez-vous.



Et que font les français quand ils sont aux toilettes? 52% d'entre eux lisent. 
On assiste aussi à un autre phénomène:  24% des Français profitent de la "pause-pipi" pour envoyer des textos à leurs proches. La durée de la pause au petit-coin qui durait alors environ 2 minutes jusque 2008, est passée pour certaines personnes à plus de 40 minutes, depuis l’arrivée en masse des smartphones.

Concernant les toilettes publiques en revanche, c'est autre chose!
Alors qu'au Brésil on est assuré de trouver la plupart du temps des toilettes propres, même dans les gares routières, en France, la question de la propreté des toilettes publiques est un vrai problème social et d'hygiène publique.
Pour en témoigner, cette blague belge sur les Français: "Pourquoi dit-on en Belgique : "je vais à la toilette" et en France : "je vais aux toilettes" ? Parce qu’en France il faut en visiter plusieurs pour en trouver une qui est propre".

Une étude menée par Tork, spécialiste des produits d’hygiène pour professionnels, publiée à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes le 19 novembre 2012  révèle que 77% des Français trouvent que les toilettes publiques sont sales.
54 % des sondés déclarent ne pas toujours être certains de trouver de l’eau et du savon lorsqu’ils se rendent dans des toilettes publiques. Pas d’eau, et pas de papier toilette non plus : "51 % des Français disent ne pas être sûrs d’en trouver systématiquement dans les toilettes où ils se rendent", rapporte le sondage. 
La pénurie de papier semble être un mal typiquement français puisqu’en Suède et aux États-Unis, pays également concernés par l’enquête, ils sont près de 80% en moyenne à être certains de trouver du papier toilette dans les toilettes où ils vont. 

Ce problème de santé publique est plus grave encore, si on considère que 7 Français sur 10 évitent d'aller dans les toilettes des restaurants et 1 Français sur 2 rebuté est par les toilettes des discothèques.

Un conseil donc avant d'aller dans les toilettes publiques en France: ayez toujours sur vous des mouchoirs ou des lingettes, ainsi qu'un petit kit désinfectant pour les mains. Dans certaines circonstances, ça vous sauvera la vie.


8 commentaires:

  1. Manue, une autre chose interessant est que ici en France, l'homme et la femme utilisent le meme toilette! Ça c'est different que en Brézil! (Tu peut ma corriger, SVP!)

    RépondreSupprimer
  2. à Camila:
    "Manue, une autre chose intéressante, c'est qu'ici en France, l'homme et la femme utilisent les mêmes toilettes! Ça c'est différent du Brésil! (Tu peut ma corriger, SVP!)"

    Mais tu parles des toilettes publiques ou privées? Parce qu'en principe, c'est séparé. Je n'ai jamais vu de toilettes mixtes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manue, merci pour les corrections!

      Sério Manue? Em todos os restaurantes que fui até agora, e também na universidade, os banheiros são mistos!

      Supprimer
  3. Une autre différence, me semble-t-il, c'est qu'en France beaucoup de toilettes publiques sont payantes. Ce qui est très rarement le cas au Brésil.
    Et puis on trouve au Brésil des toilettes publiques dans des lieux où on ne les trouve pas en France : les supermarchés, par exemple. Faire pipi chez son Spar, c'est pas commode !

    RépondreSupprimer
  4. Autre chose, Manue : c'est très difficile de publier un commentaire. Le filtre anti-spam est coriace !

    RépondreSupprimer
  5. ah bon? merci de l'info! je vais voir ça!
    merci pour les commentaires! C'est vrai qu'on peut voir le degré d'avancement d'une société aux services qu'elle offre à la population...et pour ce qui concerne le nombre de sanitaires, le Brésil est champion. J'ai même déjà pu me refaire une beauté dans les toilettes du Cimetière de Santo Antonio!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. E eu já me arrumei para uma apresentação (roupa, maquiagem e cabelo) no banheiro no Bob's da Praça dos Desejos, na Praia do Canto! Hahahah!

      Supprimer
  6. Bonjour , Le long tuyau et arrivée d'eau auquel vous faites allusion , n'est pas forcément africain ni brésilien . C'est une coutume d'origine coranique , où il est considéré comme impur de s'eesuyer le derrière avec la main et papier . D'où la main gauche ( considérée comme la main impure ) et l'eau pour ne pas toucher , oi à défaut la bouteille plastique remplie d'eau dans certains pays où l'eau et le papier coûtent cher. On trouve ces tuyaux en turquie , Afrique du Nord , Proche et Moyen Orient etc etc .
    Cela dit .... quand on se lave à la pression d'eau , on sèche comment ensuite ?

    Pour ce qui est de la propreté des toilettes , que ce soit en France ou au Brésil .... je crois qu'il ne faut pas généraliser , et chaque pays a ses endroits sales , y compris les toilettes , papier au brésil quasi inexistant aussi ...

    Pour les cimétières , les toilettes du cimetière du Père Lachaiseà Paris ( il y en a plusieurs , sont impeccables et automatiques , nettoyées après chaque usage ! comme quoi ... Il y a aussi des dizaines de toilettes publiques à Paris , dans les rues et avenues , nettoyées zutomatiquement et impeccables .

    RépondreSupprimer