vendredi 26 octobre 2012

Aïd Mabrouk! Appel à mes concitoyens pour la Paix et la Fraternité en ces jours sombres de notre pays!

 

Je suis française. Aujourd'hui, je suis athée, tendance tolérante.
J'ai reçu une éducation catholique, et je me suis beaucoup investie étant très jeune, dans la vie de ma paroisse, de mon aumônerie.
Je suis française de souche, depuis des générations, depuis le XIVe siècle au moins, si on en croit les recherches généalogiques faites par ma famille.

J’ai eu dans ma vie des expériences sensationnelles avec des amis d’autres confessions : partage du Ftour (la rupture du jeûne pendant le Ramadan pour les marocains), fête de Tabaski, partage souvenirs de pèlerinage à la Mecque, participation à la prière…J’ai eu la chance de voyager beaucoup dans les pays musulmans du Maghreb d’Afrique Noire et du Proche-Orient. Mes voyages et mes amitiés ont forgé mon identité et ma sensibilité. Je suis imprégnée des religions monothéistes et de spiritualité.
J’ai fait de magnifiques lectures qui m’ont emmenée aux confins de la Foi et de la Philosophie, de la Foi et de la Poésie.


Et pourtant, depuis quelque temps, la sérénité a laissé place à la colère. Parce que dans le cœur de certains croyants, la Lumière a laissé la place aux Ténèbres, à l’intolérance et au rejet. Oui, je me suis mise en colère contre l’Islam, le Judaïsme ou le Christianisme. Il est des attitudes de certains croyants que je ne comprends pas, que je ne partage pas et que je trouve dangereuses.
En France comme au Brésil, je ne supporte pas que l’on mélange Instruction et Religion, Politique et Religions, Libertés Individuelles et Religions. Je ne supporte pas que la religion devienne l’alpha et l’oméga de toute vie en société. Je ne supporte pas que l’on en vienne à se définir uniquement par sa religion, avant, à la place ou de façon contradictoire avec de toute autre appartenance.

En effet, je suis laïque, tendance militante. Profondément convaincue que seule la Laïcité est le rempart contre les obscurantismes et le communautarisme. 

Forte de tout ça, aujourd’hui je suis meurtrie aujourd'hui par la publication d'un sondage ignoble du Figaro, paru hier, la veille de la plus grande fête des musulmans, l'Aïd-El-Kébir, ou Tabaski pour les musulmans d’Afrique de l’Ouest.
Ce sondage IFOP/Le Figaro montre que 43% des Français pensent que l'Islam constitue un menace pour la France. 60% des Français considéreraient que l'Islam prend trop d'importance.

En tant que Française de souche, je dénonce ce type de procédé, qui constitue à monter le peuple français contre lui-même. Je dénonce la parution de ce sondage la veille de la fête des musulmans, qui devrait constituer un moment de paix et de fraternité. Pourquoi encore attiser les haines et les rancœurs, au lieu de rassembler et de se réjouir? Pourquoi provoquer de la tristesse et de la déception?

Notre pays a besoin de se remobiliser autour d'un projet collectif, rassembleur. La Victoire de la France en coupe du monde en 1998, contre le Brésil, était porteuse d'espoir, de métissage. Avant ça, 1789, ou 1848. Deux dates qui ont fondamentalement imprégné notre République des idées d’Egalité, Liberté et Fraternité. Le 11 septembre 2001 et le 21 avril 2002 ont tué nos espoirs. Notre Nation est aujourd'hui perdue, elle se cherche. Elle se cherche dans les mauvais endroits, là où la lumière est sombre. Dans le communautarisme et le rejet de l'autre.

J'ai beaucoup de colère aujourd'hui, et une grande envie de paix.

J'ai de la colère contre ceux de tous bords qui nous montent les uns contre les autres, ce sont les Le Pen, Sarkozy, Copé. Ce sont aussi Houria Bouteldja, des Indigènes de la République qui veut nous faire croire que les Blancs sont racistes par nature ou qui ne veut pas dénoncer l'antisémitisme. Les attiseurs de haine, c'est aussi la Ligue de Défense Juive, qui vient d'agresser la même Houria Bouteldja. Ma colère est aussi contre les hiérarchies religieuses qui pourfendent le mariage gay et l’adoption par les couples gay et que l'on n'entend plus que pour répandre l'intolérance et le mépris.

C’est pourquoi j’en appelle à tous, les Athées, les Cathos, les Protestants, les Juifs,  les Francs-Maçons, les Libres Penseurs, les Bouddhistes, les Hindouistes, les Jéhovah, les Mormons…à souhaiter aux Musulmans une bonne fête de l’Aïd ou de Tabaski en ce jour sacré pour eux.

Afficher vos vœux sur votre statut Facebook, parlez à vos voisins ou à vos amis, manifestez-vous, en signe d’amitié.

Refusons cette image qui consiste à laisser croire que les français deviennent de plus en plus intolérants, puisque c’est faux !

C’est un paradoxe pour une laïque et une athée, mais je suis convaincue que c’est ce qu’il faut faire aujourd’hui.

Aïd Mabrouk !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire